Voyager responsable: notre définition et nos défis


La page Green, Voyages / jeudi, avril 30th, 2020

Pour nous, le voyageur responsable est acteur de chacune de ses interactions avec son environnement de voyage. Ceci afin de diminuer l’impact de son passage sur notre planète.

Nous parlerons de diminution de notre empreinte carbone, de la réduction de nos déchets en voyage (notamment plastiques), et du respect d'une éthique sociale, et envers la faune et la flore.

Oui dit comme ça, ça parait à la fois barbant et ça tombe sous le bon sens. Nous ce qu’on veut, ce n’est pas juger, ni être donneur de leçon mais simplement donner des idées et informer si vous avez des doutes sur certains aspects. Alors si vous recherchez des informations pour être un voyageur plus responsable, on espère que cet article vous apportera des réponses. Sinon, n’hésitez pas à nous contacter.

Pour mieux comprendre cet article: 

✦ EMPREINTE CARBONE : C’est la mesure des émissions de gaz à effet de serre liées à une activité humaine. Exemple : L’empreinte carbone d’un voyage c’est l’addition de toutes les activités ayant produites des gaz à effet de serre pour ce voyage.

✦ CO2: le gaz Carbonique. Le CO2 est un des gaz à effet de serre. C'est-à-dire que la production excessive de CO2 augmente considérablement l'effet de serre. Ce qui accentue le réchauffement climatique.

nos idées démarches eco responsables

ꕥ Comment Diminuer l'empreinte carbone du voyageur ?

➳ Agir sur les transports

Les Transports représentent une part importante et la plus flagrante de l’empreinte carbone du voyageur.

Ils représentent 14% des émissions totales de Gaz à effet de serre (Source GIEC: Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat).

✦ Partir moins loin et/ou moins souvent pour voyager responsable

L’idée est simple mais c’est une des meilleures solutions. Moins on fait de kilomètres moins on produit de CO2.

Partir moins loin, c’est visiter la France et les pays européens voisins. C’est donc aussi pouvoir utiliser des moyens de transport plus responsables. Ce que nous développerons ensuite. Partir moins souvent, ce n’est pas forcément toujours partir moins loin, c’est surtout voyager avec moins de fréquence dans l’année mais en restant plus longtemps sur place. Au lieu de partir 4 ou 5 fois par an, on part 1 à 2 fois mais on reste plus longtemps, 2 ou 3 semaines au lieu d’une semaine ou d’un week end.

✦ Eviter les transports qui produisent le plus de CO2 

On privilégie le TRAIN ! Que ce soit le TGV ou les grandes lignes régionales, les émissions de CO2 sont très faibles comparativement aux autres modes de transport !

Pour les transports routiers, on essaie évidemment de prendre au maximum des bus et tous les moyens de transport collectifs. Si on est amené à prendre sa voiture, on peut penser covoiturage ! On diminuera la consommation de CO2 par passager au moins. Et puis au pire on s’expose à de belles rencontres.

Ah l’Avion !  C’est le sujet sensible. Oui il produit beaucoup de CO2 ! Même rapporté au nombre de passagers. Alors c’est ce mode de transport qu’on doit diminuer, optimiser et compenser. Le prendre le moins souvent possible, comme on l’a évoqué juste avant. On part moins fréquemment mais plus longtemps. Pour compenser son empreinte, on en parle juste après.

✦ Compenser l’empreinte carbone des transports du voyageur

Oui on l’a déjà évoqué dans cet article mais je voulais juste préciser que ceci est une solution pansement évidemment. Compenser son empreinte carbone en plantant des arbres. La plantation d'arbre  peut en effet contribuer à compenser nos émissions de CO2. Les arbres absorbent le CO2 déjà émis dans l'atmosphère, mais en plus ils produisent de l'oxygène.

Mais tant qu’il y aura des efforts à produire en matière de reforestation et de préservation des forêts alors cette solution gardera beaucoup de sens.

Alors, on vous parlait dans l'article notamment de reforest’action, vous pouvez opter pour un don à WWF, la fondation goodplanet fondée Yann Arthus Bertrand qui agit dans de nombreux domaines environnementaux : gestions des déchets, agriculture, énergie durable, biodiversité.

Les calculateurs d’émissions carbones ne donnent pas toujours les mêmes résultats en terme de compensation financière. A vous de juger des outils de compensation utilisés et de votre affinité personnelle ! Dans tous les cas, c’est un bon geste pour la planète.

✦ Éviter de partir avec toutes sa garde-robe, globalement d’être surchargé ! 

Cette surcharge de bagages accroît la consommation de l’avion ou de votre voiture et donc la consommation CO2. En voiture, le poids inutile peut faire passer la surconsommation à 15 % (consoglobe). 

Choisir un hébergements responsable

Pas toujours évident de penser et de trouver un logement responsable mais on vous donne des outils pour vous loger plus responsable. 

Qu’est-ce qu’un logement éco-responsable ?

C’est un hébergement (hôtel, camping…) qui apporte des modifications à son infrastructure et à ses services afin de limiter son empreinte sur la planète. Par quels moyens ? L’économie d’eau (douches, piscine et laverie...), l’économie d’énergie (extinction des lumières, utilisation de panneaux solaires...), la sensibilisation de la clientèle (fréquence des changements des serviettes de douche) , l’approvisionnement en circuit court pour la restauration entre autres. Pour la partie sur la gestion des déchets et l’impact social, on l’abordera dans les parties suivantes sur l’éthique et la gestion des déchets.

Comment le trouver ?

Lorsque l’on recherche via des plateformes de réservation telles que booking, Agoda ou hotel.com… Il est difficile, voir quasiment impossible, de s’informer sur l’aspect éco-responsable d’un établissement. Il n’y a pas de filtre/critère de recherche. Cela peut seulement apparaître dans le nom et la description de l’hôtel mais il faut avoir eu de la chance pour tomber dessus. En revanche des associations comme « Acteur du tourisme durable » ou « Voyageurs, voyagistes écoresponsables » répertorient les voyagistes et hébergements éco-responsables.

Avoir une consommation responsable

Oui à l’échelle mondial, le tourisme représente 1,5 milliard d’arrivées de touristes internationaux. Alors quand on se rend dans un pays, on consomme le plus « local » possible et dans des proportions adaptées. On évite de consommer des produits qui ont traversés la planète et on ne gaspille pas.

Par exemple, il n’y a rien de mieux que de découvrir la cuisine traditionnelle d’un pays visité. Ce qui garantit très généralement que les produits nécessaires sont disponibles dans le pays. Si vous voulez un conseil, favorisez l’artisanat local et pas des répliques qui ont plus voyagées que vous.

 

Encore une fois nous savons très bien que ce n'est pas forcément évident de prendre en compte tout cela. Nous faisons nous aussi souvent des erreurs. On vous propose ici des informations et des idées pour un tourisme responsable. À nous de faire de notre mieux.

_________________________________

On vous a écrit un article beaucoup plus détaillé sur comment réduire et compenser son empreinte carbone en voyageant. Nous ne voulions pas faire de répétitions dans cet article en re-détaillant tout, donc si cela vous intéresse on vous conseille de faire un tour sur cet article: Le voyage éco-responsable: comment réduire et compenser son empreinte carbone

nos produits eco responsables habitudes

ꕥ Comment réduire ses déchets en voyage

  Se nourrir et se loger de façon responsable

Se nourrir en produisant moins de déchets, ce n’est pas toujours évident mais on peut tous s’améliorer. On évite de consommer des produits sur-emballés et on se dirige vers du frais. En plus, ça fait une excuse pour manger au restaurant. On fait attention aux snacks-resto de rue qui emballent dans du plastique.

Pour la consommation d'eau en voyage, le mieux est d’avoir une gourde filtrante pour utiliser moins de bouteilles plastiques surtout dans les pays où l’eau n’est pas potable.

Si vous êtes un peu plus motivé et organisé, pensez aussi à prendre un Bento. Vous pourrez l’utiliser pour emporter les plats de rue ou pour cuisiner vos propres plats. Cela réduira la aussi énormément de déchets.

Pour les logements, évitez de déballer tous les produits offerts comme les savons, brosses à dent, bonnets de bain…Tous ces produits ont souvent des emballages uniques. ils génèrent un nombre inconcevable de déchets en plus. Nous, nous les refusons. On pense notamment au verre en plastique emballé dans un plastique dans les salle de bain d'hôtel.... euh rien ne vous choque?!

  Bien choisir son équipement

Préparer en amont son équipement peut vous éviter de créer de nouveaux déchets. Pour cela faites des listes pour ne rien oublier ! Ce serait dommage de devoir racheter ce que vous avez déjà à la maison.

De plus, l’équipement lui-même peut être responsable, en sélectionnant des produits recyclés/recyclables, en évitant les produits d’origine animale ou encore en achetant plus local.

Nous allons dédier un article complet sur ce sujet pour vous aider à trouver un équipement plus responsable : vêtements, sac, chaussures, lunette, petit matériel...

Vous trouverez plusieurs articles sur le blog: nous avons un article sur la trousse de toilette responsable. Vous pouvez aussi faire vos propres cosmétiques naturels, on vous propose quelques recettes ici ! Vous retrouvez enfin 10 astuces pour un sac de voyage plus responsable. De quoi donner des idées ! 

changer nos habitudes eco responsables

ꕥ Comment avoir une responsabilité Ethique de voyageur : Sociale, Faune et Flore

  Avoir un comportement adapté à la culture des pays visités 

Chaque pays et chaque région possède sa propre culture, ses rituels, ses comportements propres. En voyage, il faut respecter cela car même si la culture nous déroute par des comportements, nous sommes les visiteurs et nous devons nous adapter. C’est aussi cela être responsable.

Une culture mondialement uniformisée serait dramatique et appauvrirait notre riche diversité. Donc lorsque l’on voyage on se renseigne à minima sur les impératifs à respecter. Par exemple : se couvrir les jambes dans les temples indonésiens, se préparer à la culture chinoise, ou encore ne pas donner de l’argent aux enfants qui font la manche en Asie (ce qui favorise leur déscolarisation) …

  Respecter les animaux 

La règle générale : Les voir en milieu naturel et non en zoo et spectacle. Nous, visiteurs-voyageurs, sommes les premiers acteurs de la liberté des animaux. Se renseigner, c’est la clé pour préparer un voyage respectueux des animaux. On ne blâme personne car il faut être informé pour connaître ses erreurs. Mais que ce soient des animaux terrestres ou marins, ils n’ont rien à faire dans une cage, ils n’ont pas à être appâtés chaque jour… Nous avons d’ailleurs deux articles sur le sujet de la rencontre des éléphants en Thaïlande et sur les requins baleines aux Philippines.

  Respecter les végétaux

De même pour les plantes et autres végétaux, on ne ramène pas de souvenir si ces végétaux sont rares ou protégés ou bien encore quand on n'a aucune idée de ce que c’est ! De toute manière, la plupart du temps c’est interdit. On profite avec les yeux et même le nez si vous voulez.

On espère que ce petit guide du voyageur responsable vous aura apporté des réponses. Si certaines informations vous manquent ou bien que vous avez des informations pour nous compléter, nous serions ravis d'en discuter avec vous. On vous a aussi écrit un article beaucoup plus détaillé sur comment réduire et compenser son empreinte carbone en voyageant donc si cela vous intéresse on vous conseille de faire un tour sur cet article: Le voyage éco-responsable: comment réduire et compenser son empreinte carbone

Cet article n'est pas fait pour culpabilisé qui que se soit. Nous sommes loin d'être irréprochables et apprenons chaque jour à corriger nos erreurs. Cet article a pour but de donner des idées, d'informer. C'est aussi notre ligne de conduite, on essaie de la respecter au mieux mais on se plante parfois. Plus d'une fois même. mais on ré-essaie. Encore et encore. Nous avançons dans ce sens, étape par étape. On serait heureux d'en discuter avec vous !

blog voyages

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 baroudeurs ont voté, leur sentence est irrévocable : 5,00 out of 5)

Loading...

Blog Voyages
blog de voyage itinéraire et budget

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *